dimanche 30 novembre 2014

Hommage de François Hollande à Léopold Sédar Senghor

François Hollande a profité de sa visite au Sénégal pour rendre hommage à Léopold Sédar Senghor, le premier chef d'État du pays après son indépendance, de 1960 à 1980.
Sédar Senghor, catholique dans un pays à grande majorité musulmane, et grand ami de la France est mort en décembre 2001 en Normandie, mais aucun haut personnage de l'État français, ni le président Jacques Chirac, ni le premier ministre Lionel Jospin, a assisté à ses obsèques à Dakar.
Google images
C'est François Hollande qui, 13 ans après la mort de Senghor, en marge du Sommet de la Francophonie organisé dans la capitale sénégalaise le 29 et 30 novembre, a réparé cette faute et a exprimé devant la famille et la tombe du défunt la reconnaissance et la gratitude de ses prédécesseurs et du peuple français; le nouveau secrétaire d'Etat et des anciens combattants étaient aussi présents.
Senghor, prisonnier de guerre des Allemands entre 1940 et 1942, à titre de fantassin d'une régiment colonial, ministre du général de Gaulle, grammairien de la Constitution française et membre de l'Académie française, a été l'un des quatre pères fondateurs de la Francophonie  à la fin des années soixante. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire