jeudi 30 janvier 2014

Le 2 février, c'est la Chandeleur!




Elle est aussi appelée la Fête des Chandelles et c'est l'occasion pour tous les gourmands de déguster de délicieuses crêpes avec la famille et les copains.

Mais d'où vient cette tradition de manger des crêpes le 2 février ?

Les origines de cette fête sont à la fois religieuses et païennes.
Chez les Romains, on fêtait les Lupercales aux environs du 15 février, fêtes inspirées de Lupercus, dieu de la fécondité et des troupeaux et chez les Celtes, on fêtait Imbolc le 1er février. Ce rite en l'honneur de la déesse Brigit, célébrait la purification et la fertilité au sortir de l'hiver. Les paysans portaient des flambeaux et parcouraient les champs en procession, priant la déesse de purifier la terre avant les semailles.
Ces traditions païennes ont très longtemps perduré en France, sous la forme de la festa candelarum ce qui signifie en latin fête des chandelles, la coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification.
Au Vème siècle, le Pape Gélase 1er décide d'associer ces traditions païennes à un évènement biblique afin de les transformer en fête chrétienne, il décide que l'on célèbrera désormais à cette date, la Présentation de l'enfant Jésus au Temple de Jérusalem et la purification (ou les relevailles) de sa mère, la sainte Vierge. Dans les églises, on remplace les torches par des chandelles bénites dont la lueur éloigne le Mal et rappelle que le Christ est la lumière du monde. Les chrétiens rapportent ensuite les cierges chez eux afin de protéger leur foyer. Cette fête s'appelle officiellement Présentation du Christ au Temple mais a conservé son nom d'usage d'origine païenne.
Mais les crêpes alors me direz-vous, d'où viennent-elles ?
Eh bien, c'est à cette époque de l'année que les semailles d'hiver commençaient. On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner des crêpes, symbole de prospérité pour l'année à venir. De plus, les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l'hiver sombre et froid.
On raconte également que ce même pape Gélase Ier faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome..




Voilà la recette mais... n'oubliez pas de faire sauter les crêpes!!

Recette pour 12 crêpes:
  • Ingrédients:
150 g. de farine, 2,5 verres de lait, 1 noix de beurre fondu, 2 oeufs, 1 pincée de sel.
  • Préparation de la pâte:
Dans un saladier, mélanger la farine avec les oeufs.
Rajouter le lait petit à petit tout en mélangeant, ainsi que le beurre et le sel.
Fouetter l'ensemble pour obtenir une pâte bien lisse.
Laisser reposer 1 heure.
  • Cuisson:
Faire cuire dans une poêle graissée en répartissant bien la pâte.
Rajouter une garniture salée ou sucrée.
Servir tiède.


Variantes autour de la pâte :
La pâte à crêpes peut être aromatisée selon les goûts de chacun ; on peut y ajouter un alcool (liqueur à l’orange, cognac, armagnac, rhum…) mais aussi de la vanille, de l’extrait d’amende, etc.
Selon la farine utilisée, le résultat sera différent. La farine de  sarrasin (de blé noir) permet de préparer des galettes qui sont idéales pour une utilisation salée. La farine de froment (de maïs...) est souvent préférée pour les crêpes sucrées. Mais, bien sûr, on peut aussi mélanger les deux types de farines.

Garnitures salées :
Une fois les crêpes préparées, vous pouvez les garnir, puis les rouler, les refermer en aumônière ou encore les plier en quatre.
Voici quelques combinaisons :
-          Jambon, gruyère râpé et un œuf.
-          Noix concassées/ amandes / noisettes, pistaches,  roquefort, blanc de poulet.
-          Dés de tomate, fromage de chèvre, poivron émincé en fines lamelles.
-          Jambon blanc, béchamel, champignons de Paris.
-          Moules, langoustines, béchamel.
-          Saumon fumé, crème fraiche, épinards

Garnitures sucrées :
-          Chocolat fondu  / crème de marron / de caramel au beurre salé / miel ...
-          Chocolat fondu, des fruits (fraises, framboises, poires, bananes coupées…),  et crème chantilly.
-          Confiture : abricot, fraises, framboises...
    
Les crêpes flambées (pour les adultes !):
Après avoir sucré la crêpe avec de la confiture, du sucre en poudre, du miel ou du sirop d’érable on  arrose la crêpe avec l’alcool de son choix (liqueur, cognac, armagnac, rhum…) et on la fait flamber au moment de servir. On peut la saupoudrer d’amandes effilées, de noisettes ou pistaches concassées.
On peut associer le fruit de la confiture avec celui de l’alcool, par exemple, une crêpe garnie de confiture de cerises pourra être flambée au Kirsch, et une crêpe à la confiture d’orange, au Cointreau ou au Grand Marnier.


VOILÀ QUELQUES IDÉES DE PRÉSENTATION:
Bon appetit!!





2 commentaires: